Actualités octobre 2011

Publié le 21 Octobre 2011

Actualités des revues

 

Octobre 2011 :

  

Area, n°25, automne-hiver 2011, “Patrimoine, quelles utopies ?” Ce numéro pose la question du passé mais surtout de son interprétation présente, et montre que le patrimoine est aussi affaire d'idéologie; porteur de sens et de discours.

Artforum, vol. 50, n°2, octobre 2011, “Art in Los Angeles”, p. 218-293

Beaux-arts, n°329, novembre 2011, Spécial FIAC 2011, p. 68-112

CinémAction, n°140, 2ème trim. 2011, « Cinéma et engagement, Jorge  Semprun scénariste »

Esprit, n°378, octobre 2011, « Exister au travail », p. 85-168

Etant donné, n°10, 2011- Marcel Duchamp et Gianfranco Baruchello

Etapes, n°197, octobre 2011, numéro consacré aux meilleurs diplômes des écoles d’art décoratif.

Inter, n°109, automne 2011, «50 ans d’arts médiatiques»

Le Journal des Arts, n°354, 7-20 octobre 2011, dossier «Spécial Fiac », p.19-34

L’œil, n°640, novembre 2011, La Fiac, édition 2011, p. 32-58

Vertigo, revue de cinéma, n°41, automne 2011, « Ne pas mourir », ou autrement dit : ne pas céder à une menace, toujours présente, d’extinction de soi., p. 4-85 ; Béla Tarr, p. 86-127

  

Nouveautés :

 

La liste des nouvelles acquisitions du mois de septembre est en ligne.

  

Rappel :

 

Dans la rubrique "rechercher des documents", vous trouverez une entrée "mémoire de 4e-5e années". 

Vous y trouverez l'ensemble des supports de cours des séances de méthodologie de la recherche dispensées au premier semestre 2010/2011 par la médiathèque en accompagnement du mémoire d'étude.
Cette entrée propose également une aide à la rédaction d'une bibliographie ainsi qu'une aide à la rédaction des notes de bas de page et citations.

 

De nouvelles séances vous seront proposées prochainement, pour l'année scolaire 2011/2012.

N'hésitez pas à transmettre dès à présent à Pascale Cugy, pascale.cugy@ensba.fr, vos besoins en terme d'accompagnement à la recherche documentaire afin que ces séances vous soient pleinement profitables.

  

  

En ce moment dans la salle Stratis Andreadis :

 

Focus sur quelques expositions et manifestations 

 

Nouveautés :

  

11e biennale de Lyon, « une terrible beauté est née », commissaire Victoria Noorthoorn, du 15 septembre au 31 décembre 2011. http://www.labiennaledelyon.com/ 

Dossier de presse : http://www.biennaledelyon.com/data/classes/revuepresse/rdp_19_coupure.pdf

 

Propos du commissaire : « Pour la 11e édition de la Biennale de Lyon, […], j'ai choisi de faire ce que font les artistes – d’avancer à l’aveugle, dans le noir (…], pas à pas et d’oeuvre en oeuvre, de me laisser influencer par mes obsessions, mes intuitions et mes frayeurs, et d’être guidée par les indices et les provocations que les artistes conviés ont semé sur ma route […]. J’ai […] fait en sorte que cette exposition parle tout à la fois de l’incertitude du présent et de son proche avenir, qu’elle parle de la condition de l’artiste et de l’absolue nécessité de l’art, tout en restant ouverte au doute, à la contradiction et à la perplexité, au changement et au mouvement.

Cette exposition est née des convictions et interrogations suivantes :

L'imagination est le support de la connaissance. […]

L’imagination permet au rationnel et à l’irrationnel de cohabiter avec la plus grande productivité. […]

L’imagination permet à l’individu de prendre des risques, de repousser ses limites et d’explorer, avec ou sans intention intellectuelle, les gestes et les pratiques qui sont autant d’alternatives au présent – et donc de construire des utopies alternatives.

L’imagination est la première des émancipations.

La liberté peut prendre différentes formes dans l’art : l’interrogation du présent, la création d’un monde alternatif, la destruction constructive des discours et des langages établis.[…]

Une terrible beauté est née, le fameux vers du poème de Yeats qui donne son titre à la Biennale, rassemble deux idées apparemment opposées – c’est cette contradiction productive qui nous intéresse ici.

Pourquoi est-il nécessaire d’interroger une fois encore cette notion de beauté ?

La beauté est depuis toujours l’un des paramètres les plus violents et les plus arbitraires de la pensée occidentale. Interrogeons-nous : la Beauté – au sens de R. M. Rilke – est-elle toujours le début de la terreur ? Y a-t-il une beauté qui ne soit pas  terrible ? L’émergence de la beauté adoucit-elle la brutalité du réel ou n’en renforce-t-elle pas au contraire les horreurs ?

Cette Biennale est une réponse à ces questions et ces mécanismes en ce qu’elle orchestre les tensions, les vides et les excès sur lesquels s’appuient les artistes en réaction au présent. […]

Cette Biennale entend répondre à l’actuelle confusion de l’art, à une époque où celui-ci est principalement considéré comme un produit de marché. Ici, nous cherchons à élaborer une exposition conçue comme un réseau au sein duquel les oeuvres communiquent entre elles, en créant du sens  et en prenant position à

l’égard du monde.

A la suite de Wilde, cette exposition ne cherche pas à témoigner ; elle distingue l’art du journalisme.

Elle distingue également l’art de la communication. […]

Depuis l’Antiquité, les mots étaient par-dessus tout des images et les images, des mots. Ecrire, c’était faire image. […] C’est cette action performative  que nous souhaitons susciter.

Chaque image a un effet, et cette exposition est conçue comme une réflexion sur ces effets. Nous partageons les réflexions de W. J. T. Mitchell en choisissant de nous interroger sur le désir  et le faire  des images, sur ce qu’elles véhiculent et comment, plutôt que sur ce qu’elles représentent. […]

Nous souhaitons nous interroger sur le pouvoir de la ligne en tant qu’outil de démarcation du territoire et de représentation d’une position dans le temps, dans l’espace et dans l’idéologie.

C’est ainsi que nous souhaitons répondre à la confusion croissante entre art et politique. Pour nous, l’artiste est avant tout un sujet politique et l’art est  politique. […] »  

http://www.paris-art.com/art-culture-France/la-biennale-de-lyon-eloge-de-la-distance/rouille-andre/365.html, consulté le 21 octobre 2011

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e4166992-f121-11e0-b0e5-8d86f17ea0aa/Un_art_tr%C3%A8s_incarn%C3%A9_%C3%A0_la_XIe_Biennale_de_Lyon, consulté le 21 octobre 2011

http://www.spiegel.de/kultur/gesellschaft/0,1518,787645,00.html, consulté le 21 octobre 2011

 

FIAC, foire internationale d’art contemporain, à Paris du 20 au 23 octobre 2011. 3 sites : le Grand-Palais, les jardins de Tuilerie et des Plantes.

http://www.fiac.com/

http://www.lemonde.fr/m/article/2011/10/21/la-fiac-nouvelle-generation_1591384_1575563.html, consulté le 21 octobre 2011

http://www.lefigaro.fr/culture/2011/10/19/03004-20111019ARTFIG00745-fiac-le-jeu-des-7-familles.php, consulté le 21 octobre 2011

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/10/19/la-fiac-toujours-in-mais-de-plus-en-plus-off_1590338_3246.html, consulté le 21 octobre 2011

 

 

Points de vue images de la danse (ou tabula rasa avec éléments de reconstruction), 4 séances en paroles et images par Denise Luccioni sur Merce Cunningham, Trisha Brown, Steve Paxton, Anne Halprin :

-Introduction-tabula rasa, et une heure avec Robyn Orlin, à l’occasion de son spectacle sur le thème de son spectacle de la Vénus Hottentote, le mercredi 12 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

-Du corps au mouvement ou « les fondamentaux » de la danse », le mercredi 19 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

-Du mouvement à la composition, le mercredi 26 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

-Eléments de reconstruction ou proposition d’une palette de lecture et de pratique, le mercredi 9 novembre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

  

Natacha Nisic, rencontre dans le cadre des Artistes/rencontres/entretiens, le vendredi 14 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence



Naomi Kawase, projection du film « Dans le silence du monde », rencontre dans le cadre du Cinéma documentaire, autobiographie et cinéma, le mardi 11 octobre 2011 à 19h. dans la salle de conférence

 

Toujours en salle : 

 

40e festival d’automne à Paris, du 15 septembre au 31 décembre 2011.

http://www.festival-automne.com

  

Présentation des publications du directeur, suite à la parution de son essai « L’œil des mots », aux éditions du Relief en 2011, et en lien avec L’entretien d’Henry-Claude Cousseau avec Alexia Fabre, directrice du Macval de Vitry-sur-Seine, le mardi 21 juin 2011 à 18h30 dans la salle de conférences des Beaux-arts de Paris.

 

Biennale de Venise 2011 - 54e édition, du 4 juin au 27 novembre 2011

http://www.labiennale.org

http://next.liberation.fr/culture/01012362193-istanbul-a-facettes 

http://next.liberation.fr/culture/01012357458-au-film-du-temps

http://www.venise.pavillonfrancais.com/ 

  

Art contemporain indien : autour des expositions Image de l'Inde, Paris-Delhi-Bombay,  du 25 mai au 5 septembre 2011 au Centre Georges Pompidou, Paris; et Indian Highway IV, exposition du 24 février au 31 juillet 2011 au MAC - Musée d'art contemporain de Lyon.

L'exposition du Centre Pompidou propose un regard sur la société indienne contemporaine à travers un dialogue entre artistes indiens et français. Une cinquantaine d'artistes sont représentés, avec deux tiers d'oeuvres conçues et produites pour l'exposition. Parmi les thématiques abordées : "la politique (fondements de la démocratie, question de la partition, montée de la classe moyenne), [..] la religion (croyances, spiritualité…), [..]  l'identité (nationale, régionale, linguistique, sexuelle, liée aux castes…), [..] l'urbanisme (exode rural, essor des mégalopoles), [..]  l'artisanat (traditions ancestrales et modernité, héritage culturel et technologies actuelles), [la famille] (mariage, émancipation féminine, cuisine…). Commissariat : Sophie Duplaix et Fabrice Bousteau. [source,

http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/0/6838A3703F5268A4C12577FA00521E5D?OpenDocument&Session2.2.1L=1, consulté le 19 juillet 2011] 

 

L'exposition du Mac de Lyon présente une trentaine d'artistes donc neuf nouveaux (Sarnath Banerjee, Hemali Bhuta, Desire Machine Collective, Shanay Jhaveri, Jagannath Panda, Valay Shende, Sumakshi Singh, Studio Mumbai + Michael Anastassiades, Thukral & Tagra) et un focus sur Studio Mumbai. Indian highway est une "exposition concept", "un work in progress" itinérant, née en 2008 à la Serpentine Gallery de Londres et repensée à chaque étape. Son titre met l'accent sur "les flux migratoires, l’impact des mouvements de pensée et l’importance des liens entre communautés rurales et urbaines. Certaines oeuvres font référence aux « autoroutes de l’information », d’autres expriment l’engagement actuel et les prises de position souvent politiques à l’égard de la société indienne moderne et en pleine mutation, au sein desquelles émergent le genre, le subalterne, le sectarisme religieux, le clanisme et bien sûr la mondialisation". Commissariat : Julia Peyton-Jones, Hans-Ulrich Obrist, Gunnar B. Kvaran, Thierry Raspail.[source : article d'Elisabeth Chardon, le Temps, consulté le 19 juillet 2011 sur http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/cef6710a-98da-11e0-821a-d43f4009bacb/La_nouvelle_production_artistique_indienne_croise_la_curiosit%C3%A9_de_lOccident].

http://www.centrepompidou.fr

http://www.mac-lyon.com

http://www.fluctuat.net/7354-Indian-Highway-Panorama-de-l-art-contemporain-indien

http://inde.aujourdhuilemonde.com/une-expo-d%E2%80%99art-contemporain-indien-dans-16-mois-beaubourg 

Pistes bibliographiques



 Actualités liées à l'enseignement :  

   

Bibliographies de cours 2011/2012 :

  

Art et folie, cours de Didier Semin 2011/2012, qui propose principalement deux angles d'analyse des relations entre ces  deux concepts :

-l'artiste comme être à part de la société, malade (problème 30 d'Aristote, pourquoi tous les hommes d'exception sont-ils toujours mélancoliques ; Lombroso, Nordau etc.)

-l'artiste exaltant la folie à traver ses oeuvres ( 

Géricault (monomanes), Goya, l'art dégénéré, l'art brut, le surréalisme (Desnos) etc.)

Pistes bibliographiques 

 

Arts et environnement numérique, cours d'Emmanuel Guez 2011/2012 au pôle numérique

Pistes bibliographiques

 

Jurys de diplômes 2011 :  

 

Des dossiers consacrés aux membres du jury de 2e cycles sont à disposition en salle de lecture (ouvrages, articles de revues, bibliographie etc.)

Diplômes de 2e cycle : 23-27 mai, 14-17 juin, 14-18 novembre 2011.

Jury : Chantal Pontbriand, Guillaume le Gall, Renaud Auguste-Dormeuil, Dominique Gonzalez-Foerster remplacée ensuite par Florence Lazar.

 

Séminaires « Des Territoires », tous les mercredis, à 18h. à l’amphithéâtre des Loges.

  

Toujours en salle : 

   

Elie During, séminaire de 5e année 2011-2012, "Faites vos jeux" 

Pistes bibliographiques

 

Pierre Bergounioux, cours 2010-2011, enseignant du département des enseignements théoriques dans le domaine de l’histoire de la création littéraire

Pistes bibliographiques  

 

Projet-Trans-305, 2007-2014, Ivry-sur-Seine, projet inter-ateliers d’art public, avec Stefan Shankland.

   

Expositions des étudiants diplômés ou non et des enseignants.

 

Divers :  

 

Actualités du dessin

Pistes bibliographiques

Voir aussi l'article consacré aux revues de dessin de la médiathèque

   

La BD fait sa rentrée

 

Marché de l’art

Rédigé par Médiathèque de l'ENSBA

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :