Actualités Mai 2011

Publié le 17 Mai 2011

  

Actualités des revues

     

Actes de la recherche en sciences sociales, n°186-187, mars 2011, Sociétés du spectacle 

Area, n°24, printemps 2011, Art, folie et alentours : art et folie, deux expressions, un même sujet 

Art press, n°378, mai 2011, Dossier Musique et masques, p. 61-69 

Beaux-Arts magazine, n°323, mai 2011, nunméro spécial : Le tour du monde des œuvres les plus spectaculaires, p. 50-71 ; Art St-Germain-des-Prés 2011, du 19 au 22 mai les galeries de St-Germain-des Prés ouvrent leurs portes, p. 138 et suite 

Cahiers du cinéma, n°666, avril 2011, Cinéma retrouvé : Stanley Kubrick, p. 65-79 

Ligeia, n°105-108, janvier-juin 2011, Dossier : Ruines, photographie et histoire, sous la direction de Zaha Redman, p. 73-253

May, n°6, printemps 2011, ce numéro s’articule autour d’un ensemble de textes consacrés à l’artiste Paul Thek (1933-1988)

L’Oeil, n°635, mai 2011, La nouvelle cartographie des galeries à Paris, p. 28-43

Passages, n°55, 1/2011, Dossier Créativité et confrontation : les échanges culturels autour du monde, p. 4-27

Vacarme, n°55, printemps 2011, Dossier : Nouveaux fascismes ? Enquête sur les droites en Europe p. 13-58


Revue de dessin gratuite :

Le contrat du dessinateur, n°2, mars 2011

 

Nouveautés :

 

La liste des nouvelles acquisitions du mois d'avril 2011, de nouvelles bibliographies consacrées à Ai WeiweiAernout Mik, Anish Kapoor, sont en ligne (rubrique "présentation de la médiathèque"/"Collections") ; une présentation en salle des publications du directeur, autour de son essai « L’œil des mots », publié aux éditions du Relief en 2011, en lien avec L’entretien d’Henry-Claude Cousseau avec Alexia Fabre, directrice du Macval de Vitry-sur-Seine, le mardi 21 juin 2011 à 18h30 dans la salle de conférences des Beaux-arts de Paris. 

 

 

Rappel :

 

Dans la rubrique "rechercher des documents", vous trouverez une entrée "mémoire de 4e-5e années". 

Vous y trouverez l'ensemble des supports de cours des séances de méthodologie de la recherche dispensées au premier semestre 2010/2011 par la médiathèque en accompagnement du mémoire d'étude.
Cette entrée propose également une aide à la rédaction d'une bibliographie ainsi qu'une aide à la rédaction des notes de bas de page et citations.

 

  

 

En ce moment dans la salle Stratis Andreadis :

 

Focus sur quelques expositions et manifestations 

 

Aernout Mik, communitas, exposition du 1er mars au 8 mai 2011 au Jeu de Paume à  Paris.

Une dizaine de vidéo-installations, -rétrospective des dix dernières années- sont « présentées dans un cadre spécialement conçu par l'artiste qui considère ces constructions architecturales comme faisant partie intégrante de son travail. L'exposition propose des œuvres plus documentaires, comme Raw Footage (2006) - basée sur le principe du found footage et […] la récupération d’images de la presse - et des œuvres entièrement mises en scène, comme Schoolyard (2009), Osmosis and Excess (2005), Park (2002), ou Middlemen (2001). Ces pièces témoignent de différentes formes de violence, d'agression et de tension, [de rapports de force, notamment en situation de groupe], et montrent la diversité des modes de comportement : rassemblements, affrontements, rituels et obsessions collectifs. ». Elles traitent indirectement de problèmes sociaux et politiques contemporains.

Pour Aernout Mik, « nos relations aux autres s’établissent à des niveaux nettement plus complexes que ceux ayant trait à la psychologie. L’interdépendance avec l’espace, avec le temps, avec l’animé et l’inanimé confère aux relations de groupe un caractère quasi organique ou biologique. C’est pour cette raison que l’artiste cherche à élaborer des scènes où l’action des personnages résiste aux lois de la logique narrative. […] Ses vidéos se dilatent dans l’espace, éludant le caractère bidimensionnel et le plan, propres à l’image cinématographique. (Source : jeu de paume)

“Mes pièces traitent d’évènements politiques ou sociaux mais ne sont pas des images directes de ces évènements. Elles agissent comme des sortes de flashs que vous pouvez reconnaître » (Aernout Mik)

http://lemagazine.jeudepaume.org/2011/04/aernout-mik-communitas-lanalyse-delie-during/

http://www.jeudepaume.org/ 

www.jeudepaume.org/pdf/PetitJournal_AernoutMik.pdf

http://www.paris-art.com/graff/communitas/mik-aernout/7396.html#haut

Pistes bibliographiques

 

 

Anish Kapoor,  www.anishkapoor.com/

Monumenta 2011, exposition du 11 mai au 23 juin 2011 au Grand-Palais à Paris. www.grandpalais.fr

www.monumenta.com

Après l’intervention du peintre allemand Anselm Kiefer en 2007, celle du sculpteur américain Richard Serra en 2008, puis celle de l’artiste français Christian Boltanski en 2010, c’est Anish Kapoor, artiste britannique né en Inde qui relève le défi d’investir les 13500m² de la nef du Grand Palais dans le cadre de Monumenta 2011. Commissariat assuré par Jean de Loisy

"C'est un grand défi pour deux raisons. L'espace, d'abord, qui semble presque aussi vaste dedans que dehors. La lumière ensuite, quasiment cristalline. Elle est dure. Elle tue pratiquement les objets. Le plus grand problème ici, c'est de travailler avec ces deux choses. (Anish Kapoor)

Un seul objet, une seule forme, une seule couleur" voilà comment Anish Kapoor décrit son immense sculpture rouge Leviathan, structure gonflable qui reprend le plan du bâtiment et dans laquelle le public est convié à entrer. "La proposition de ce travail, c'est de montrer que l'intérieur et l'extérieur de l'objet sont deux choses complètement différentes. Au visiteur de faire un bond mental pour faire coïncider les deux.[...] "Ce travail est d'abord une expérience physique pour le visiteur. C'est comme ça que fonctionnent les oeuvres abstraites. Cette expérience a des répercussions psychologiques, métaphoriques et, avec un peu de chance, poétiques."

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/05/11/reflets-dans-les-spheres-rouges-d-anish-kapoor_1520276_3246.html

http://www.lefigaro.fr/culture/2011/05/02/03004-20110502ARTFIG00616-l-infini-selon-anish-kapoor.php
http://www.lefigaro.fr/culture/2011/05/13/03004-20110513ARTFIG00395-colossal-kapoor.php

www.next.liberation.fr/arts/01012334994-anish-kapoor-dans-l-art-du-temps

http://www.parismatch.com/Culture-Match/Art/Actu/Anish-Kapoor-sculpteur-monumental-281179/


Almost nothing, exposition organisée par la galerie Kamel Mennour, du 12 mai au 11 juin 2011 dans la chapelle de l’école des Beaux-arts de Paris et du 12 mai au 23 juillet 2011 galerie Kamel Mennour, 47 rue saint-André des arts, Paris 6e

Almost nothing, première exposition personnelle d'Anish Kapoor à la galerie Mennour, présente un ensemble d'oeuvres autour du vide et de l'immatérialité. Oeuvres en résine, en acier poli, en pigments ou encore en fibre de verre. Forme, espace se creusant, antiforme...

Dans la chapelle des beaux-arts de Paris, ce sont des Cement Works, sortes de tours grises évidées, d'un aspect artisanal et organique mais réalisées avec une machine expulsant et déposant la matière, guidée par l'informatique. " Ces oeuvres témoignent de l’intérêt de l’artiste pour l’auto-génération, concept hérité du mot sanskrit svayambh".

www.kamelmennour.com/

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/05/11/en-d-autres-lieux-parisiens-l-art-des-oscillations_1520277_3246.html

Pistes bibliographiques

 

Richard Prince, American prayer, exposition du 29 mars au 26 juin 2011 à la grande galerie de la BNF François Mitterand à Paris. http://www.bnf.fr 

Première exposition monographique à Paris consacré à l’artiste américain, l’exposition Richard Prince. American Prayer (en référence à la poésie de Jim Morrison) s’intéresse à un aspect peu étudié de l’artiste, sa bibliophilie et sa pratique de collectionneur de la culture pop et des contre-cultures américaines des années 1950 à 1980, qui sont autant d’inspiration pour son oeuvre de photographe et de peintre. Elle propose au regard de son œuvre une sélection de livres rares et un accompagnement musical (Jimi Hendrix, Jim Morrison, Bob Dylan et le Velvet Underground). Le portrait d’une Amérique qui se joue de ses mythes dans une succession de mises en scène beat, hippie et punk.

Shafic Abboud, retrospective peintures 1948-2003, du 21 mars au 19 juin 2011 à l’Institut du monde arabe à Paris, http://www.imarabe.org

Première rétrospective consacrée à l'artiste libanais, qui s'est installé à Paris en 1947. Entre abstraction lyrique et expressionnisme, l'exposition témoigne de l'influence d'artistes français comme Bonnard, de Staël et Bissière sur l'oeuvre d'Abboud et de sa quête de modernité, même si elle se révèle imprégnée par la couleur, la lumière, la culture populaire...de son Liban natal. Commissariat Claude Lemand, galeriste et éditeur d'art.

www.shaficabboud.com/

Pistes bibliographiques


Ai Weiwei : sun-flowers seeds. Exposition du 12 octobre 2010 au 3 mai 2011 à la Tate modern de Londres. http://www.tate.org.uk

La dernière oeuvre de l'artiste chinois, réalisée dans le cadre des commandes Unilever (The Unilever Series) pour le Turbine Hall de la Tate Modern, est un immense tapis de plus de 100 millions de graines en porcelaine sur lequel les visiteurs sont invités à marcher sans les toucher ni les emporter.

http://www.telegraph.co.uk/culture/art/art-reviews/8056950/Ai-Weiwei-Sunflower-Seeds-Tate-Modern-review.html#

http://www.guardian.co.uk/artanddesign/jonathanjonesblog/2011/apr/04/ai-weiwei-artist-china-detained

http://www.guardian.co.uk/artanddesign/2010/oct/17/ai-weiwei-seeds-canaletto-rivals-review

http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/art/reviews/ai-weiwei-sunflower-seeds-tate-modern-turbine-hall-london-2104909.html

http://www.newyorker.com/online/blogs/evanosnos/2010/10/ai-weiwei-at-the-tate-turbine-hall.html

Pistes bibliographiques


Haute culture - General Idea. Une rétrospective 1969-1994.

Exposition au musée d'art moderne de la Ville de Paris du 11 février au 30 avril 2011

Première exposition rétrospective consacrée au collectif canadien (AA Bronson, Felix Partz et Jorge Zontal). "L’exposition aborde les thèmes de prédilection du collectif : le glamour comme outil de création, la société de consommation, l’artiste et le processus créatif, les liens entre médias et culture de masse, l’architecture et l’archéologie", mais aussi la sexualité, le sida...

http://mam.paris.fr/fr/expositions/haute-culture-general-idea

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2011/02/21/03015-20110221ARTFIG00684-general-idea-l-art-croque-dans-un-menage-a-trois.php

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/02/16/general-idea-l-art-delicat-de-l-infiltration_1480955_3246.html

http://www.mouvement.net/critiques-5d7cf2dc1659a8e2-general-idea-de-bas-en-haut-et-vice-versa

Pistes bibliographiques  

    

Tony Cragg : Figure out / figure in. Exposition du 28 janvier au 24 avril 2011 au musée du Louvre à Paris. http://louvre.fr  

Tony Cragg, artiste majeur sur la scène contemporaine, expose huit sculptures dans les cours Marly et Puget du musée du Louvre. L'artiste a spécialement produit à cette occasion une sculpture monumentale, Versus, exposée dans la pyramide du Louvre et visible jusqu’au 24 octobre 2011.

http://www.louvre.fr/llv/exposition/detail_exposition.jsp?CONTENT%3C%3Ecnt_id=10134198674197725&CURRENT_LLV_EXPO%3C%3Ecnt_id=10134198674197725

 

Tous Cannibales. Exposition du 12 février au 15 mai 2011 à la Maison rouge à Paris.

http://www.lamaisonrouge.org

Dossier de presse : http://www.lamaisonrouge.org/IMG/pdf/DP_La_maison_rouge_Fevrier-mai_2011_09-3.pdf Se référant à l'anthropologue Claude Lévi-Strauss, qui en 1993 écrivait "nous sommes tous des cannibales. Après tout, le moyen le plus sûr d'identifier autrui à soi-même, c'est encore de le manger", Jeanette Zwingenberger, commissaire de l'exposition en cours à la Maison Rouge, propose à travers une cinquantaine d'artistes principalement contemporains une approche du thème de l'anthropophagie.  Parmi les déclinaisons du thème  : le diable, l'autre, le barbare, l'Etranger ; la chair et le corps consommable; les rites anthropophages, l'héritage de Goya etc.

A noter que le dernier numéro d'Art Press 2 (numéro 20, février 2011) est consacré à ce thème et qu'un élargissement est proposé, à la médiathèque, sur "cannibalisme et art contemporain" (retour notamment sur la biennale de Sao Paulo de 1998 etc.)

http://www.lepoint.fr/culture/robe-de-viande-sol-en-salami-le-cannibalisme-au-menu-de-la-maison-rouge-23-02-2011-1298594_3.php

http://humanite.fr/05_03_2011-je-vais-te-manger-466600

 

 

Actualités liées à l'enseignement :  

   

Jury de diplôme 2011 : Dominique Gonzalez-Foerster, pistes bibliographiques

 

Harald Szeemann, cours de Didier Semin, 2010-2011 consacré au commissaire d'expositions suisse qui a réalisé, entre autres, When attitudes becomes form : live in your head, à Berne, en 1969 ; Happening and Fluxus, à Cologne, en 1970; la Documenta 5, à Kassel, en 1972 etc.

Pistes bibliographiques

Remarque : l'ouvrage Harald Szeemann ; Bezzola, Tobia ; Kurzmeyer, Roman. With by through because towards despite. Catalogue of all Exhibitions 1957-2005. Zurich : Ed. Voldemeer, 2007, panorama de l'ensemble des expositions réalisées par Harald Szeemann, est désormais consultable à la médiathèque, cote MU-MUSEO-SZEEMA

 

Elie During, séminaire de 5e année 2010-2011, "Faites vos jeux" 

Pistes bibliographiques

 

Pierre Bergounioux, cours 2010-2011, enseignant du département des enseignements théoriques dans le domaine de l’histoire de la création littéraire

Pistes bibliographiques  

 

Projet-Trans-305, 2007-2014, Ivry-sur-Seine, projet inter-ateliers d’art public, avec Stefan Shankland.

 

Séminaires « Des Territoires », tous les mercredis, à 18h. à l’amphithéâtre des Loges.

 

Expositions des étudiants diplômés ou non et des enseignants.

      

Divers :  

 

Actualités du dessin

Pistes bibliographiques

Voir aussi l'article consacré aux revues de dessin de la médiathèque 

Rédigé par Médiathèque de l'ENSBA

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :