Actualités décembre 2011

Publié le 9 Décembre 2011

Actualités des revues

 

Art press, n° 384, décembre 2011, dossier : Danse et arts visuels, p. 50-59

Art in America, n°9, octobre 2011, Los Angeles, p. 142-177

Beaux-arts, n°331, décembre 2011, numéro spécial. Le meilleur de 2011, art, architecture, design, p. 56-77. Dossier : Pourquoi l’Arte Povera est un mouvement majeur, p. 114-121

Les Cahiers du Musée national d’art moderne, n°117, automne 2011, numéro consacré à Carl Einstein

Etapes, n°199, décembre 2011, numéro consacré à la lumière (néon, écran, mapping …)

Exit, Imagen y Cultura, n°44, 4ème trimestre 2011  :  Lujo/Luxury

Ligeia, n°109-112, juillet-décembre 2011, Dossier : Futurisme, dada, communisme, p. 61-205

May, n°7, octobre 2011, ce numéro constitue le premier d’une série de trois consacrée aux années 1990 en France

Positif, n°610, décembre 2011, dossier : Londres au cinéma, p. 92-112

Revue de l’art, n°174, 4ème trimestre 2011  :  Costume de cour au XVIème siècle

Trafic, n°80, hiver 2011 20 ans, 20 films

 

 

Informations :

 

Fermeture de la médiathèque :

La médiathèque sera fermée du lundi 19 décembre matin au lundi 2 janvier inclus.

Les dvd empruntés par les étudiants avant la fermeture pourront être conservés pendant les vacances de Noël.

 

La liste des nouvelles acquisitions du mois du mois de novembre est en ligne.

 

 

A l'attention des étudiants de 4e et 5e années : 

  

Dans la rubrique "recherche documentaire", entrée "mémoires de 4e-5e années", vous trouverez désormais l'ensemble des supports de cours et documents diffusés lors des séances de méthodologie de la recherche dispensées ce 1er semestre 2011/2012 par la médiathèque en accompagnement du mémoire d'étude, soit :

- des aides à la recherche documentaire et à l'utilisation de certaines ressources (catalogues de bibliothèques, Internet)

- des aides à la rédaction (référencement bibliographique, citations et notes de bas de page)

Pour voir tous les supports de cours et documents, cliquer ici 

 

 

En ce moment dans la salle Stratis Andreadis :

 

Focus sur quelques expositions et manifestations 

      

Topographie de la guerre, exposition en cours au Bal, du 17 septembre au 18 décembre 2011

Commissariat : Jean-Yves Jouannais et Diane Dufour.

Artistes représentés : Parola de Pietri, Jananne Al-ani, Jo Ractliffe, An-My Lê, Harun Farocki, Donovan Wylie, Till Roeskens, Eyal Weizman et Luc Delahaye, Walid raad

L’exposition présente un ensemble de photographies et vidéo documentaires récentes sur le thème de la guerre, avec le « parti pris d'une totale désincarnation de la guerre et, de ce fait, une focalisation sur les sites, les position, les espaces géologiques ou construits ». Ces œuvres privilégient une « lecture de la guerre par sa géographie », et renvoient en arrière plan au recours actuel aux techniques de simulation, aux armes longue distance, à la censure… [http://www.le-bal.fr/fr/category/mh/les-expositions/exposition-en-cours-les-expositions/, consulté le 22/11/2011]

http://www.le-bal.fr/fr/mh/topographies-de-la-guerre/

http://www.paris-art.com/photo-art/topographies-de-la-guerre/farocki-harun/12704.html, consulté le 22/11/2011

  

11e biennale de Lyon, « une terrible beauté est née »,

commissaire Victoria Noorthoorn, du 15 septembre au 31 décembre 2011. http://www.labiennaledelyon.com/ 

Dossier de presse : http://www.biennaledelyon.com/data/classes/revuepresse/rdp_19_coupure.pdf

 

Propos du commissaire : « Pour la 11e édition de la Biennale de Lyon, […], j'ai choisi de faire ce que font les artistes – d’avancer à l’aveugle, dans le noir (…], pas à pas et d’oeuvre en oeuvre, de me laisser influencer par mes obsessions, mes intuitions et mes frayeurs, et d’être guidée par les indices et les provocations que les artistes conviés ont semé sur ma route […]. J’ai […] fait en sorte que cette exposition parle tout à la fois de l’incertitude du présent et de son proche avenir, qu’elle parle de la condition de l’artiste et de l’absolue nécessité de l’art, tout en restant ouverte au doute, à la contradiction et à la perplexité, au changement et au mouvement.

Cette exposition est née des convictions et interrogations suivantes :

L'imagination est le support de la connaissance. […]

L’imagination permet au rationnel et à l’irrationnel de cohabiter avec la plus grande productivité. […]

L’imagination permet à l’individu de prendre des risques, de repousser ses limites et d’explorer, avec ou sans intention intellectuelle, les gestes et les pratiques qui sont autant d’alternatives au présent – et donc de construire des utopies alternatives.

 

L’imagination est la première des émancipations.

La liberté peut prendre différentes formes dans l’art : l’interrogation du présent, la création d’un monde alternatif, la destruction constructive des discours et des langages établis.[…]

Une terrible beauté est née, le fameux vers du poème de Yeats qui donne son titre à la Biennale, rassemble deux idées apparemment opposées – c’est cette contradiction productive qui nous intéresse ici.

Pourquoi est-il nécessaire d’interroger une fois encore cette notion de beauté ?

La beauté est depuis toujours l’un des paramètres les plus violents et les plus arbitraires de la pensée occidentale. Interrogeons-nous : la Beauté – au sens de R. M. Rilke – est-elle toujours le début de la terreur ? Y a-t-il une beauté qui ne soit pas  terrible ? L’émergence de la beauté adoucit-elle la brutalité du réel ou n’en renforce-t-elle pas au contraire les horreurs ?

Cette Biennale est une réponse à ces questions et ces mécanismes en ce qu’elle orchestre les tensions, les vides et les excès sur lesquels s’appuient les artistes en réaction au présent. […]

Cette Biennale entend répondre à l’actuelle confusion de l’art, à une époque où celui-ci est principalement considéré comme un produit de marché. Ici, nous cherchons à élaborer une exposition conçue comme un réseau au sein duquel les oeuvres communiquent entre elles, en créant du sens  et en prenant position à

l’égard du monde.

A la suite de Wilde, cette exposition ne cherche pas à témoigner ; elle distingue l’art du journalisme.

Elle distingue également l’art de la communication. […]

Depuis l’Antiquité, les mots étaient par-dessus tout des images et les images, des mots. Ecrire, c’était faire image. […] C’est cette action performative  que nous souhaitons susciter.

Chaque image a un effet, et cette exposition est conçue comme une réflexion sur ces effets. Nous partageons les réflexions de W. J. T. Mitchell en choisissant de nous interroger sur le désir  et le faire  des images, sur ce qu’elles véhiculent et comment, plutôt que sur ce qu’elles représentent. […]

Nous souhaitons nous interroger sur le pouvoir de la ligne en tant qu’outil de démarcation du territoire et de représentation d’une position dans le temps, dans l’espace et dans l’idéologie.

C’est ainsi que nous souhaitons répondre à la confusion croissante entre art et politique. Pour nous, l’artiste est avant tout un sujet politique et l’art est  politique. […] »  

http://www.paris-art.com/art-culture-France/la-biennale-de-lyon-eloge-de-la-distance/rouille-andre/365.html, consulté le 21 octobre 2011

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e4166992-f121-11e0-b0e5-8d86f17ea0aa/Un_art_tr%C3%A8s_incarn%C3%A9_%C3%A0_la_XIe_Biennale_de_Lyon, consulté le 21 octobre 2011

http://www.spiegel.de/kultur/gesellschaft/0,1518,787645,00.html, consulté le 21 octobre 2011

 

15e salon Paris-Photo, pays invité Afrique

Commissariat : Julian Frydman, du 10 au 13 novembre 2011

http://parisphoto.fr

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/11/14/mutation-reussie-pour-paris-photo_1603462_3246.html, consulté le 22/11/2011

http://www.guardian.co.uk/artanddesign/2011/nov/13/paris-photo-review-eggleston-arbus, consulté le 22/11/2011

http://www.lexpress.fr/culture/art/photographie/paris-photo-2011_1049303.html, consulté le 22/11/2011

http://votreargent.lexpress.fr/marche-art/reportage-ce-qu-il-faut-voir-a-paris-photo_169903.html, consulté le 22/11/2011

http://next.liberation.fr/culture/01012370161-l-afrique-noire-au-menu-de-paris-photo, consulté le 22/11/2011

http://www.lesechos.fr/journal20111110/lec2_les_echos_patrimoine/0201736607003-toutes-les-photos-a-paris-247007.php, consulté le 22/11/2011

http://www.la-croix.com/Culture-Loisirs/Culture/Actualite/Paris-Photo-pour-ses-15-ans-s-offre-la-nef-du-Grand-Palais-_EG_-2011-11-10-734533, consulté le 22/11/2011

http://www.leparisien.fr/paris-75/le-meilleur-de-la-photo-au-grand-palais-10-11-2011-1714367.php, consulté le 22/11/2011

http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2011/11/08/03013-20111108ARTFIG00594-paris-photo-loin-des-cliches.php, consulté le 22/11/2011  

    

40e festival d’automne à Paris, du 15 septembre au 31 décembre 2011.

http://www.festival-automne.com

  

Biennale de Venise 2011 - 54e édition, du 4 juin au 27 novembre 2011

http://www.labiennale.org

http://next.liberation.fr/culture/01012362193-istanbul-a-facettes 

http://next.liberation.fr/culture/01012357458-au-film-du-temps

http://www.venise.pavillonfrancais.com/ 





Actualités liées au Programme culturel :

 

Dora Garcia, dans le cadre des rencontres/artistes/entretiens, à 15h. le vendredi 2 décembre 2011 dans la salle de conférences. http://doragarcia.net

 

Thomas Hirschhorn, vendredi 25 novembre, salle de conférences des beaux-arts de Paris, 16 h

Extrait du programme culturel : « Thomas Hirschhorn se concentre sur la création de sculptures, d’installations précaires. Il développe un projet profondément engagé dans des préoccupations sociales et politiques, traversé par les questions, les contradictions qui taraudent la société contemporaine marquée par la mondialisation. Il revendique faire « l’art politiquement »

Quelques étapes de son parcours :

Etudes à l’Ecole des arts décoratifs de Zurich (Schule für Gestaltung)

Collectif Grapus

2001 : prix Marcel Duchamp

2011 : pavillon Suisse de la Biennale de Venise

http://www.slash.fr/articles/interview-thomas-hirschhorn, consulté le 22/11/2011 (interview)

 

Points de vue images de la danse (ou tabula rasa avec éléments de reconstruction), 4 séances en paroles et images par Denise Luccioni sur Merce Cunningham, Trisha Brown, Steve Paxton, Anne Halprin :

-Introduction-tabula rasa, et une heure avec Robyn Orlin, à l’occasion de son spectacle sur le thème de son spectacle de la Vénus Hottentote, le mercredi 12 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

-Du corps au mouvement ou « les fondamentaux » de la danse », le mercredi 19 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

-Du mouvement à la composition, le mercredi 26 octobre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

-Eléments de reconstruction ou proposition d’une palette de lecture et de pratique, le mercredi 9 novembre 2011 à 15h. dans la salle de conférence

 



Actualités liées à l'enseignement :  

   

Bibliographies de cours 2011/2012 :

  

Art et folie, cours de Didier Semin 2011/2012, qui propose principalement deux angles d'analyse des relations entre ces  deux concepts :

-l'artiste comme être à part de la société, malade (problème 30 d'Aristote, pourquoi tous les hommes d'exception sont-ils toujours mélancoliques ; Lombroso, Nordau etc.)

-l'artiste exaltant la folie à traver ses oeuvres ( 

Géricault (monomanes), Goya, l'art dégénéré, l'art brut, le surréalisme (Desnos) etc.)

Pistes bibliographiques 

 

Arts et environnement numérique, cours d'Emmanuel Guez 2011/2012 au pôle numérique

Pistes bibliographiques

   

Séminaires « Des Territoires », tous les mercredis, à 18h. à l’amphithéâtre des Loges.

  

Toujours en salle : 

   

Elie During, séminaire de 5e année 2011-2012, "Faites vos jeux" 

Pistes bibliographiques

 

Projet-Trans-305, 2007-2014, Ivry-sur-Seine, projet inter-ateliers d’art public, avec Stefan Shankland.

   

Expositions des étudiants diplômés ou non et des enseignants.

 

Divers :  

 

Actualités du dessin

Pistes bibliographiques

Voir aussi l'article consacré aux revues de dessin de la médiathèque

     

Marché de l’art

Rédigé par Médiathèque de l'ENSBA

Repost 0