Arts sonores et Musiques expérimentales

Publié le 11 Avril 2016

Arts sonores et Musiques expérimentales

TACET, dédiée aux arts sonores, REVUE & CORRIGEE, à la musique expérimentale

Deux nouvelles revues sont arrivées à la bibliothèque d'art contemporain

http://www.revue-et-corrigee.net/?

Réalisée par les membres bénévoles de l'association Nota Bene, Revue & Corrigée, revue trimestrielle née en 1989, aborde librement les musiques expérimentale, improvisée, écrite, électroacoustique, radiophonie, installation sonore, cinéma expérimental, danse contemporaine, performance, poésie sonore... Chroniques régulières, réflexions, entretiens d'artistes, agenda, infos, actualités discographiques et éditoriales, R&C se conçoit comme un recueil des pensées expérimentales en action.

Responsable de la publication : Barbara Dang.
Comité de rédaction : Didier Aschour, Paul-Yves Bourand, Jean-Christophe Camps, Barbara Dang, Dino, Lionel Palun, Carole Rieussec, Matthieu Saladin, Kasper Toeplitz.
Mise en page : Max, Natacha et Richard Bokhobza.
Collaborateurs : Benjamin Laurent Aman, Emmanuel Carquille, Eric Cordier, Jacques Debout, Pierre Durr, Michel Henritzi, Julien Jaffré, Alexandrine Kirmser, Cyrille Lanoë, Lê Quan Ninh, Jérome Noetinger, Jean-Léon Pallandre, Philippe Robert, Gérard Rouy, Marie Verry.

  • Revue & corrigée, n°105, septembre 2015

L'art Des Bru)i(ts

Présentation du numéro : http://www.revue-et-corrigee.net/?v=parutions&parution_num=105

Site : http://www.tacet.eu/

Manifeste

TACET est une revue de recherche dédiée aux arts sonores éditée par la Haute école des arts du Rhin et Les Presses du réel. À parution annuelle et bilingue (français et anglais), elle a pour ambition de créer un espace de réflexion interdisciplinaire et international sur ces pratiques, comprises dans leur diversité esthétique : de la noise à l’improvisation, en passant par l’installation sonore, la performance, l’électronique, les musiques minimalistes, silencieuses, indéterminées, conceptuelles, la poésie sonore, les field recordings, etc.

TACET, comme l’a si bien exposé John Cage dans 4’33’’, désigne un moment de silence observé par un instrumentiste pendant toute la durée d’un mouvement. Par extension, il devient, en tant que titre de la revue, un moment d’introspection, de réflexivité et de réflexion, où la musique s’interrompt pour laisser place à la recherche et au questionnement théorique.

TACET compte ainsi, à l’endroit des arts sonores, contribuer au renouvellement de la recherche théorique en confrontant et croisant des discours d’artistes et musiciens, des études issues de l’esthétique et de la philosophie de l’art, du renouveau critique en musicologie, des cultural studies et des gender studies, de la pensée politique, des sciences sociales, ou encore de la géographie. En somme et à l’instar de la revue Source éditée par Larry Austin à la fin des années 1960, il s’agit de former un espace d’expérimentation scientifique et heuristique sur les différents processus de création qui nourrissent ces pratiques, leur réception, mais aussi au-delà sur des problématiques socioculturelles plus larges qui les travaillent intimement. La revue n’a donc pas pour objet de décrypter le sens caché d’œuvres supposées – un tel sens caché n’existe pas, comme le rappelle Cornelius Cardew dans une filiation wittgensteinienne –, mais celui d’interroger les modalités, les formes et les rapports à la création dans ces pratiques, leur évolution et leur transformation, tout comme les relations qu’elles entretiennent avec la société dont elles sont contemporaines.

  • Tacet, n°4, 2015

Sonorités de l'utopie

http://www.tacet.eu/

  • Tacet, n°3, 2014

De l'espace sonore

Présentation du numéro : http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=3227&menu=

Rédigé par Médiathèque de l'ENSBA

Publié dans #Actualité des revues

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :