Actualité spéciale : JOSEFFFINE

Publié le 14 Octobre 2015

Actualité spéciale : JOSEFFFINE
  • Une nouvelle revue en salle multimédia, en lien avec la conférence prévue le 12 novembre 2015 à 18h.

Josefffine, n°1 à 9, 2004 - 2015 :

Edito
«L’école d’art est un microcosme marqué par l'histoire, emprunt d'histoires, de tics de pensée, fourrageant dans l'actualité… saisissant de véhémence…
— Comme tout lieu d’enseignement, elle se veut surtout pour les étudiants un «sas» de protection avant de se trouver aux prises avec une activité professionnelle…
— … mais cet effet protecteur se révèle parfois délétère. Un moyen de le juguler serait d’exposer ce qui s’y passe, les questions qui s’y posent… (elle demande une feuille) il faudrait décanter la relation triangulaire : école <—> pédagogie <—> champ professionnel
— … l’efficacité, la réussite, la transmission, la valeur absolue, le renouvellement, l’évaluation…
— … quels sont nos critères professionnels ?
— Étant donné l’impossible justification de l’enseignement qu’elle donne, l’école d’art est fondée par une situation profondément paradoxale…
— D’où la force utopique qu’elle semble produire parfois ?
— L’enseignement de l’art est une activité artistique !
— Mais tout le monde n’est pas un artiste.
— Une œuvre d’art peut-elle ne pas être pédagogique ? Le peut-elle ?
— Faut-il alors former un artiste à la médiation ?…
— … à un art de la médiation ? avec une formation au «prêt-à-communiquer» à la clef ?
— Que transmet celui qui enseigne l’histoire de l’art ? Pourquoi la théorie, pourquoi cette séparation ?
— De quel droit certains enseignants d’histoire de l’art ne revendiquent-ils pas le statut d’artistes ?
— Quelle culture pour le général ?
— Y a-t-il une culture générale pour l’art ?
— La pratique d’un artiste est-elle compatible avec l’implication dans une structure pédagogique ?
— Comment les étudiants éliminent-ils leurs enseignants ?
— Comment éveiller l’idiot qui sommeille en chaque étudiant ?
— L’étudiant dans une école d’art est-il un artiste ? doit-il être pris parfois comme tel ?
— L’école d’art produit une illusion de pratique artistique qui ne trouve que rarement prise à la sortie.
— Parce qu’on n’apprend pas aux étudiants à produire leurs moyens d’inscription dans le champ de l’art…
— … une production adaptée, un art de contexte ?
— Le marché peut-il entrer dans l’école d’art ? les galeries veulent-elles savoir ce qui se passe dans les écoles d’art ?
— … les écoles d’art veulent-elles savoir ce qui se passe dans les galeries ?
— L’école d’art ne forme donc à rien ?
— L’administration de la culture attendrait une gente artistique compatible avec la technocratie?

Sommaire
Chronique 1.Catherine Perret
Entretien avec Nicolas Bourriaud, par Pierre Dumonthier
(Bill Viola/Julia Tabakhova/Clément Rosset/Alain Erhenberg/Jean Baudrillard/Pierre Lévy/Stéphane Mallarmé) - Jean Pascal Princiaux
Lettre de Courbet: De l'enseignement de l'Art à l'Art comme l'enseignement. Didier Semin
Catalogue de pauses pour une séance de modèle vivant. Laurent Andary
Photographies de Rueil-Malmaison, Gérard Percicot et Jean-Pascal Princiaux

Lien vers le site : http://www.josefffine.com/?p=home

 

Rédigé par Médiathèque de l'ENSBA

Publié dans #Actualité des revues

Repost 0